Vous avez aimé nos simulateurs et comparateurs? Merci de bien vouloir les partager ...

Crédit à la consommation

Profiter du crédit à la consommation de façon optimale

Conseils pour profiter du crédit à la consommation de façon optimale

L’établissement bancaire et vous même devez toujours faire attention à ne pas dépasser le taux d’endettement. Il s’agit de mesurer votre capacité concernant le credit consommation. Ainsi, this web tenant compte de vos rentrées d’argent et de vos dépenses régulières, buy information pills on calcule la somme épargnée. C’est la somme que vous ne touchez pas au cours du mois et qui reste épargnée dans votre compte bancaire. A partir de cette somme on déduit le montant que vous pourrez rembourser chaque mois et donc le montant maximum du crédit dont vous pourrez bénéficier. L’importance du taux d’endettement réside dans le fait que si vos mensualités dépassent le tiers du revenu, vous aurez du mal à rembourser vos mensualités tous les mois.

L’assurance crédit conso

Pour prévenir tout accident au cours du prêt, on peut souscrire à une assurance crédit conso. Cette assurance permet de couvrir la personne qui a emprunté de l’argent contre tout événement imprévisible tel que l’invalidité, le chômage, le décès…

credit a la consommation rapide

Cliquez ici pour simuler votre credit conso et comparer leurs taux

Certaines personnes pourraient rencontrer des problèmes lors du remboursement suite à l’accumulation de plusieurs crédits consommation. Dans ce cas le rachat de crédit est la solution la plus efficace. Elle consiste à regrouper les différents crédits à la consommation en un seul pour diminuer le taux. Au lieu d’avoir plusieurs mensualités portant chacune un taux d’intérêt on se retrouve avec un seul crédit a la consommation regroupant tous les anciens prêts en un seul avec un seul taux. Ce qui permet de baisser considérablement le taux et ainsi d’éviter le surendettement.

Offres de crédit à la consommation

Les offres de crédit à la consommation sont nombreuses sur le marché. Pour faire le tri et trouver l’offre la plus avantageuse, plusieurs points doivent être comparés. Le premier point est le Taux Annuel Effectif Global (TAEG). C’est à dire le taux d’intérêt que l’on devra verser au prêteur. Ce taux figure obligatoirement sur l’offre de crédit consommation. Elle peut varier en fonction de votre situation et en fonction du prêteur mais elle ne doit pas dépasser le taux d’usure qui est un taux maximum que fixe la loi.

Et bien sûr il faut rester vigilant et savoir décrypter ce qui se cache derrière les offres alléchantes. En effet, on trouve des publicités qui promettent des taux d’intérêt très bas. Mais lorsqu’on y regarde de plus prêt on décèle toujours des conditions spéciales. Ainsi derrière un taux très bas se cache parfois un crédit à la consommation sans assurance. C’est à dire que le prix de l’assurance n’est pas inclus. D’autres fois le taux ne sera faible que pour les premiers mois et augmentera par la suite. Enfin le cas le plus dangereux est le taux variable qui est certes très bas au début mais qui peut facilement grimper et frôler le taux d’usure.


Prêt et crédit à la consommation

Les différents types de crédits à la consommation

La famille du crédit consommation regroupe plusieurs types de crédits dont les principaux sont le crédit personnel, case le crédit affecté ainsi que le crédit renouvelable ou crédit revolving. Il s’agit de crédits qui comme l’appellation le suggère sont destinés à l’achat de biens de consommation courants ou de services : un prêt conso peut être contracté pour financer l’achat d’une voiture, generic d’une machine à laver, des travaux d’équipement de la maison ou encore pour pouvoir partir en vacances ou préparer un mariage. En fait le crédit consommation regroupe tout sauf les biens immobiliers. Ces prêts ne couvrent que des dépenses inférieures ou égales à 75000€.

Prêt consommation et crédit affecté

Un type de prêt consommation est le crédit affecté : il est accordé en lien avec un achat bien particulier, c’est-à-dire que pour faire sa demande l’emprunteur devra fournir un devis ou une facture et l’argent que la banque ou l’établissement de prêt lui accordera ne pourra servir qu’à financer cet achat. On pourrait trouver intrusive et indiscrète cette exigence mais ce crédit consommation affecté présente un grand avantage : en cas de problème lié au bien ou au service acheté, comme un appareil défectueux, une livraison en retard ou une prestation annulée, le crédit sera simplement annulé ou reporté, l’emprunteur n’aura pas de remboursement à effectuer. Alors que dans le cas d’un prêt consommation non affecté ou prêt personnel, l’argent n’étant pas lié à une utilisation particulière, l’emprunteur devra rembourser le crédit même s’il n’a pas pu profiter de son achat. Il est donc important de réfléchir lors du choix de son crédit à la consommation sans justificatifs. De la même façon si l’emprunteur a réservé son achat et qu’il a bien fait mentionner sur le bon de commande qu’il est fiancé grâce à un prêt affecté, en cas de refus par la banque de son crédit consommation l’emprunteur pourra annuler simplement son achat sans rien payer.

Le cadre du crédit consommation sans justificatif

Dans le cadre du crédit consommation sans justificatif affecté à un bien, celui-ci est donc mentionné sur l’offre préalable ainsi que sur le contrat définitif : le remboursement ne commence qu’à la livraison du bien ou du service mentionné. Dans le cadre d’un prêt conso non affecté le remboursement commence dès lors que l’argent a été viré sur le compte de l’emprunteur.

Le crédit revolving

Le crédit revolving ou crédit renouvelable est une forme particulière de crédit consommation : il s’agit d’une réserve d’argent accordée par des banques, des organismes de prêt ou par des magasins, généralement assortie à une carte qui permet de régler ses achats en toute simplicité. Contrairement aux autres types de crédit à la consommation, le crédit revolving est accordé sans grandes formalités, notamment sans vérifier le taux d’endettement de l’emprunteur, ni sa capacité à rembourser, il existe alors un risque de cumuler un trop grand nombre de ces crédits et de se retrouver étranglé par des remboursements trop importants par rapport aux revenus. Le crédit revolving peut s’avérer pratique et permet par exemple de pallier à un problème passager de trésorerie mais il doit être utilisé avec une grande prudence. Le remboursement se fait au fur et à mesure de l’utilisation du capital, ainsi tant que l’emprunteur n’a pas entamé le capital accordé il n’y a rien à rembourser. Il est à noter en outre que le taux de ce crédit revolving est souvent plus élevé qu’un crédit classique.

Prêt consommation et le “LOA”

Une autre forme plus marginale de prêt consommation est le leasing ou location avec option d’achat (LOA). Ainsi que son nom l’indique c’est une location au terme de laquelle l’emprunteur-locataire peut acheter le bien. C’est un contrat complexe qui permet de financer un bien particulier, le plus souvent un véhicule, grâce à l’achat par un organisme de crédit qui ensuite le loue durant une période déterminée par contrat à un emprunteur, dénommé alors « crédit-preneur », celui-ci au terme de la période définie pourra en faire l’achat auprès de l’organisme qui le louait jusque là, à un prix lui aussi défini par avance dans le contrat.

Enfin il existe le crédit gratuit, sans frais ni intérêts il est parfois proposé par des commerçants ou des chaînes de magasins, avec des formules telles que « paiement  en X fois sans frais ».

Afin de protéger les consommateurs et d’éviter les situations de surendettement, le gouvernement a pris ces dernières années des dispositions pour réglementer le marché du crédit consommation et éviter les abus : les publicités sont par exemple strictement réglementées et doivent fournir un maximum d’informations, en toute transparence. Simulation de votre crédit à la consommation.